« L’immobilier est une alternative importante dans les portefeuilles d’investissement. Les types d’actifs sont multiples  et less niveaux de risque offerts sont différents , y compris les risques associés aux éventuels moyens d’investissement : Taux d’inflation / Credit / monnaie … « 

Un  élément d’investissement important dans le domaine alternatif est l’immobilier, et malgré le sentiment de nombreux investisseurs que l’investissement dans l’immobilier est relativement «simple», pourtant il s’agit d’un domaine d’investissement très complexe.

Le marché immobilier comprend de nombreux types de biens – bureaux, centres commerciaux, centres commerciaux, infrastructures, industries, maisons de retraite, terrains agricoles , terres constructibles …

Ils sont également divisés en différents types d’actifs, selon les niveaux de risque et la nature de l’investissement. Qui comprend divers types de biens immobiliers dans différentes zones géographiques avec un potentiel pour une chance et un risque différents, la plupart des investisseurs capables, investissent principalement dans des appartements d’investissement.

israel immobilier israland terrain

 

Le marché israélien est inondé de diverses propositions d’investissement dans l’immobilier

Un immobilier local (parcelles, bureaux, résidences, etc.), dans cet article, nous allons essayer de faire la différence entre les types d’actifs et les niveaux de risque – les chances de divers types d’investissement dans l’immobilier, et de présenter certains des risques qui accompagnent cet investissement et à certaines des méthodes d’investissement possibles a nos jours .

Tous les secteurs d’investissement potentiels, sont repartis sur  diverses zones géographiques, les différents domaines d’activité et « maturité RMOT  » Divers -. « Core Value Add » Et « Industrial Real Estate », qui est également divisé en niveau de risque-chance:

Actifs de base – Bien défini comme un «bien» (relativement nouveau, dans un bon emplacement), complet ou proche de l’occupation complète (95% -100%) et loué aux «bons» locataires pendant de longues périodes.

Un actif de base est un actif sûr pour l’investissement, et la plupart des rendements seront relativement faibles (le prix d’achat sera élevé). Par exemple, un nouvel appartement à Tel Aviv qui est loué à un bon locataire à long terme peut être considéré comme un bien de base.

Valeur Ajouter des actifs (valeur ajoutée) – généralement des propriétés qui peuvent apporter des changements qui conduiront à augmenter en valeur, comme une augmentation du taux d’occupation (80% de plus), en utilisant les droits de construction supplémentaires, modification de zonage espace bureau commercial, soulevant le loyer ou la prolongation des baux, ou Tout autre changement que nous identifions peut entraîner une valeur supplémentaire pour l’actif.

L’équation risque-chance est différente ici, puisque l’acheteur de l’actif assume un certain risque que le processus de «valeur ajoutée» échoue. Un appartement loué à Tel Aviv, mais un candidat pour TAMA 38 et l’expansion, peut être considéré comme un atout à valeur ajoutée.

Actifs opportunistes – Une variété d’actifs entrepreneuriaux dans lesquels une valeur significative peut être générée par des initiatives importantes, telles que la démolition et la reconstruction, l’acquisition et la construction de terrains, la modification de la désignation de terrains ou de bâtiments résidentiels, etc. Ces actifs sont relativement «bon marché», mais le risque est relativement élevé puisque le risque d’entrepreneuriat est élevé dans ce cas. Une parcelle dans laquelle vous pouvez construire plusieurs unités de logement peut être un atout opportuniste.

Les principales divisions sont en fonction de l’utilisation prévue de la propriété: immobilier résidentiel, industrie, commerce, bureaux, agriculture, logistique et plus encore.

Expositions et risques liés à l’investissement dans l’immobilier

L’investissement dans l’immobilier comporte différents types d’expositions et de risques, tels que risques de localisation, planification, effet de levier, risques liés aux conditions macroéconomiques et microéconomiques, risques juridiques et risques réglementaires.

Exemple de réalisation du risque réglementaire: les efforts du gouvernement israélien pour baisser les prix Ces changements exposent l’investisseur en immobilier résidentiel à divers risques (par exemple, la loi «Troisième Appartement» qui réduirait l’attractivité des investissements dans l’immobilier résidentiel ou le plan «prix des occupants» qui endommage la valeur des terrains n’appartenant pas à ce plan).

Le secteur immobilier est l’un des domaines d’investissement les plus complexes pour un seul client qualifié, le montant élevé requis, la nécessité de répartir l’investissement, la capacité d’examiner différents types de placements et d’identifier les différents risques spécifiques à la transaction. ,

Plus que dans d’autres domaines.Il est vrai de répartir les investissements dans l’immobilier, mais pas moins que cela, soyez prudent.

Demandez conseil

 

Le conseil Israland : Repartir ses investissements dans l’immobilier d’un pays comme  israel , qui atteint des taux de constructions a fair pâlir des pays Européens , est le meilleur moyen d’espérer des rendements importants dans les prochaines années a venir .

Nous avons fait le choix en 2013 ,de nous consacrer uniquement a la terre d’Israel , étant donné que tout démarre par là , et que vu l’allure des développements urbains qui ne connaissent aucun ralentissement , la vision est simple : Un jour s’élèvera une construction sur nos sols et peux importe quoi , le prix qu’on recevra en échange de nos terres sera bien plus élevé que 20 ans de loyer perçus dans un appartement .

Les reformes fiscales en matières d’immobilier ont appuyé notre choix , car elles ne s’appliquent pas aux détenteurs de parcelles en Israel , un particulier lambda peut acquérir un nombre illimité de terrains  sans pour autant  les inclure dans son patrimoine foncier , calculer sur une base fiscal .

Prendre conseil

Des régions , qui aujourd’hui sont connus comme  » Les moins chers d’Israel  » deviennent de plus en plus rare , il est conseillé de prendre au sérieux l’évolution de ses dernières , et d’y miser très rapidement ! Les Israéliens trouvent des alternatives au logements , et la solution arrive a grand pas : Le pays étant relativement petit , si les voies de transports et d’accès sont faciles et rapides alors les populations ( taux qui excelle chaque ans ) retourneront dans les périphéries .

Pour cela Israel y travaille et le résultat est attendu pour 2019 :

Train qui traverse et desservira tout le pays .

Nouvelles routes

Nouvelles voies pour les transports en communs

Nouveaux tunnels

Nouveaux aéroports internes

Nouveaux ports maritimes

Nouveaux transports par  » Hub « dans les métropoles .