Un projet de construction de 1 400 appartements répartis dans environ 50 bâtiments sera très bientot mis en place dans la ville de Bnei Brak, mais avant que les bulldozers ne s’engage sur le terrain, la municipalité indemnisera quelque 150 résidents, dont la plupart sans permis.

Lire aussi: Projet de transformation des villes en développement en centres résidentiels, économiques et culturels

Le projet de construction de 1 400 appartements répartis dans 50 bâtiments situés dans l’une des dernières réserves foncières de Bnei Brak a atteint son dernier stade final et devrait être validé d’ici deux mois. Mais avant que les bulldozers n’entrent en piste, la municipalité, devra indemniser quelque 150 propriétaires différents sur le terrain pour un total de plusieurs dizaines de millions de shekels, conformément à l’accord de développement signé entre la municipalité et l’Autorité foncière israélienne, tombérecement dans les mains de la presse.

Il s’agit du complexe qui contrôle une zone de 103 dounams dans le quartier de Pardes Katz, à l’est du nouveau centre d’affaires de Bnei Brak (BBC). La limite nord du complexe est la rue Hayarkon, la rue Maccabim à l’est et Hashmonaim à l’ouest. Aujourd’hui, il y a principalement des garages et diverses structures utilisés dans l’industrie traditionnelle. Le plan modifie l’objet du terrain à des fins résidentielles et permettra de construire jusqu’à 6,5 étages. Ce plan est adapté à la population ultra-orthodoxe, en particulier aux jeunes couples. On estime que 6 200 personnes vivront dans le nouveau quartier.

Une bonne nouvelle pour tout le monde car meme si la municipalité prend en charge l’indemnisation des proprietaires actuels, le projet sera tres vite rentable…