Le chanteur a acheté aux un appartement de 200 mètres carrés dans l’une des trois tours de 40 étages qui seront construite et qui comprendront chacune 450 logements.

En décembre dernier, le comité local de planification et de construction de Tel-Aviv-Jaffa a accordé un permis de creuser à l’immense projet de Kikar Hamedina, l’un des quartiers les plus chers et les plus recherchés de la ville.

Trois tours de 40 étages seront construites dans le cadre du projet, qui comprendra environ 450 unités résidentielles. Ce permis est la première étape de la mise en œuvre du projet, suivi d’un permis de construire qui permettra, pour la première fois depuis des décennies, le développement de la région, avec une portée estimée à 1 milliard de NIS. À côté des tours se trouvera un bâtiment public de 10 étages, des places de parking et un lac artificiel.

Ces dernières années, les propriétaires du terrain de Kikar Hamedina ont entamé une négociation avec la municipalité de Tel Aviv, dans le cadre de laquelle un accord de développement a été signé, stipulant que les deux parties financeront les coûts de développement en fonction de leur propriété relative sur le terrain.

Simulation du projet résidentiel Kikar Hamedina à Tel Aviv

Le prix payé par le chanteur comprend à la fois les services de terrains et de construction. Le prix est relativement bas puisque dans la tour Beit Lessin, située à proximité, a été vendue en décembre un appartement d’environ 450 mètres carrés au prix de 85 000 shekels par mètre carré; l’acheteur, un résident étranger, a investi 15 000 NIS de plus que le chanteur par mètre carré.

La transaction a été réalisée par le cabinet d’avocats Dafna Hatzor. Ofer Menahem, responsable des relations publiques chez Omer Adam, a déclaré: « aucun commentaire. »