Selon les données de la CBS, Jerusalem, la capitale compte un peu plus d’appartements que Tel Aviv, mais le nombre de résidents est deux fois plus élevé. Il a également été constaté qu’en 2012-2018, le nombre de nouveaux logements construits avait augmenté de 12%, la plus forte augmentation étant à Harish.

Lire aussi: Projet de transformation des villes en développement en centres résidentiels, économiques et culturels

En 2018, il y avait 2,6 millions d’appartements résidentiels en Israël, la plupart dans des villes et des conseils locaux (environ 2,4 millions d’appartements) et le reste dans des conseils régionaux (environ 222 000 appartements). Les données du nombre d’appartements en Israël ont été publiées pour la première fois ce matin par le Bureau central des statistiques.

Jérusalem est la ville avec le plus grand nombre d’appartements, avec environ 224 000 appartements répartis dans environ 20 500 bâtiments, suivie de Tel Aviv-Jaffa avec environ 206 000 appartements répartis dans environ 18 400 bâtiments. Selon la CBS, ces chiffres reflètent les différences entre le nombre moyen de personnes vivant dans un appartement entre les deux villes, la population de la capitale s’élevant à environ 919 000 habitants cette année, soit le double de celle de Tel-Aviv-Jaffa (environ 452 000 personnes).

Haïfa occupe la troisième place, avec environ 119 700 appartements dans environ 12 300 bâtiments, et Petah Tikva la quatrième place, avec environ 84 000 appartements dans environ 7 780 000 bâtiments. Rishon Lezion occupe la cinquième place avec environ 79 000 appartements répartis dans environ 9 800 000 bâtiments, et Beersheba septième avec environ 77 000 appartements répartis dans environ 11 500 bâtiments.

Il a également été constaté qu’entre 2012 et 2018, le nombre de nouveaux logements construits dans les villes et les municipalités a augmenté de 12%, avec la construction de quelque 255 000 appartements. La nouvelle ville de Harish a été la localité avec la plus forte augmentation du nombre d’appartements construits au cours de cette période – avec une augmentation d’environ 2 700 appartements (x10), suivie par Beer Ya’akov, avec une augmentation d’environ 2 900 appartements (x1,7). En revanche, Kochav Yair et Maale Ephraim, où peu d’appartements ont été construits au cours de ces années, sont les localités où l’ajout d’appartements a été le moins important.